Surveillance de la température des pommes de terre

Surveillance de la température dans des grands stockages et boîtes

Trois raisons de mesurer les températures des pommes de terre : la surveillance de la température donne un avertissement précoce des problèmes de qualité et la possibilité de prendre des mesures avant que la situation ne s’aggrave. ◊ La surveillance montre si les objectifs de température ont été atteints – ce qui peut économiser de l’énergie en évitant une utilisation inutile de la ventilation. ◊ La surveillance permet un contrôle et une gestion précis et sûrs de la récolte stockée. ◊ Où ? Prendre la température en appliquant une grille imaginaire de 6m x 6m à la surface du stockage et prélever une valeur au centre de chaque carré de la grille, à une profondeur de 70 mm et de 300 mm. Une telle mesure permet de toujours prélever les valeurs au même endroit, et indique les changements réels plutôt que les différences entre les emplacements. Dans le cas de palox, placer les capteurs dans les piles en les positionnant sur le rebord et au centre, et dans le palox supérieure et inférieure, à une profondeur de 70 mm et 300 mm. ◊ Quand ? Enregistrer les valeurs de température de la récolte au moins une fois par semaine, jusqu’à ce que les pommes de terre stockées aient suffisamment refroidit pour atteindre la température de stockage cible; puis toutes les deux semaines. Il s’agit là des exigences minimales. Plus la surveillance de la température est exhaustive et fréquente, plus les chances de garantir une bonne gestion du stockage sont élevées. Idéalement, il faudrait prélever des valeurs manuellement de façon quotidienne; les prélèvements automatiques doivent avoir lieu toutes les 3 heures dans les récoltes, et de façon continue à température ambiante.

Nous serons présent au prochain salon : de l’agriculture de Paris du 3 au 4 avril 2023.

NOVAXI distributeur exclusif

NOVAXI s.a.s.